Dans le cadre du programme Festiciel, les élèves du club scientifique du lycée Viette ont lâché, samedi 7 mai, leur ballon stratosphérique gonflé à l’hélium. Lâché à 15h04, il emportait à bord de sa nacelle 5 cartes électroniques réalisées par les élèves et 2 appareils photos.

Pendant le vol, les élèves ont suivi attentivement les grandeurs physiques mesurées : température, pression, rayonnement… transmises par radio et enregistrées dans un fichier. C’est ainsi qu’ils ont observé que la température était de -64°C à 15 000 mètres d’altitude.

À 17h06, alors qu’il se trouve au dessus de Mulhouse, à 30 400 mètres d’altitude, le ballon éclate et la nacelle tombe, retenue par le parachute. À cette altitude, le ballon a traversé 99% de l’atmosphère terrestre Ce qui donne un ciel noir et une image de la terre, comparable à celle qu’observent les astronautes.

Dans sa chute, la nacelle franchit la frontière pour atterrir à 18h à quelques mètres d’un pavillon à Istein, village allemand de la rive droite du Rhin.

Récupérée par les radio-amateurs partenaires du Pavillon des sciences qui la suivaient à la trace, la nacelle était remise vers 19 heures aux lycéens. Les plus impatients sont remontés au lycée observer les photos, sur grand écran, le soir même. Et ils n’ont pas été déçus, même si, éprouvées par le froid intense, les batteries des appareils photos ont cessé de fonctionner un quart d’heure avant l’atterrissage final.

Les élèves (et les animateurs du club !) ont vécu une journée inoubliable qui est venue couronner 8 mois de travail intense. Ils remercient les partenaires de l’opération sans lesquels ce projet n’aurait pu aboutir : le CNES, le Pavillon des sciences et les radio-amateurs.

Ils vont maintenant consacrer leurs samedis à exploiter les mesures réalisées afin de les présenter au forum « Faites de la science » le 9 juin prochain à l’université de Franche-Comté.