La 2ème Journée nationale des réseaux de secours doit mettre en évidence les diverses possibilités d’être ravitaillé en énergie de manière indépendante et être réservée au dialogue sur les avantages et désavantages des divers systèmes.

Le réseau Notfunk est, en plus de la promotion pour son développement, l’une des tâches des plus importantes du futur prochain. Si nous parvenons à obtenir du succès dans ces deux domaines auprès de la population, en lui faisant voir les avantages du radioamateurisme, la sauvegarde de nos fréquences et la défense des droits des radioamateurs deviendront presque automatiquement des tâches plus faciles. Il ne sera alors presque possible pour une commune de s’exprimer contre une antenne de radioamateur et il n’y aura presque plus personne pour s’opposer au radioamateurisme.

Pour pouvoir atteindre cet objectif il est nécessaire de commencer le travail depuis la base, donc auprès des sections. Il faut qu’un répondant soit désigné dans chaque section pour s’occuper de l’un de ces deux thèmes et pour qu’il cherche à prendre contact avec le responsable auprès du comité de l’USKA.

Une telle possibilité sera offerte le 14 mai 2011 à Birmensdorf/ZH. Il s’y tiendra pour la deuxième fois la journée suisse des réseaux de secours. En plus des exposés techniques le manager des réseaux de secours s’exprimera sur le concept et la stratégie des réseaux de secours à l’échelon nationale et ouvrira la discussion sur ce thème. A part cela il y aura assez de temps pour établir des contacts personnels et parler d’entretien du matériel utilisé.

Vous trouvez d’autres informations sur la page d’accueil de l’USKA.

Plus d’information sur cet événement…
via hb9mm.com