Le Festiciel est terminé. Trois jours passionnants au contact du public mais aussi, et surtout, grâce aux rencontres avec les organisateurs, les autres bénévoles, animateurs ou exposants.
Des parachutistes qui cherchent un moyen de connaître les vents et la température avant de sauter de plus de 6000m, un ancien transmetteur militaire de 70 ans qui voudrait passer la licence radioamateur pour pouvoir refaire de la CW, un petit garçon handicapé qui reçoit un ballon gonflé à l’hélium et qui dit merci avec des étoiles plein les yeux, une jeune prof qui a fait plus de 300 bornes pour voir comment les radioamateurs franc-comtois allaient pouvoir l’aider à récupérer son ballon-école au mois de juin, des enseignants qui donne du temps et des kilomètres sans compter, des lycéens passionnés pour la science, sérieux comme des contrôleurs de la NASA en recevant la télémesure de leur ballon…

Côté radioamateur il y avait Stéphane et son petit Théo de huit ans, Jérôme F4FEB et sa petite famille, Olivier F4FHY, Jean-Claude F5HLQ et son matos pour grimper aux arbres, Francis F6AIU et son assistance de tous les instants. Pour ma part je dois confesser que j’ai torturé quelques enfants pour leur faire avouer combien de kilomètres il y avait dans 30000 mètres. Je promets de ne plus recommencer. Du moins pas avant la Fête de la Science, en automne.
Tout ça pour dire le plaisir que l’on a partager ses passions mais je sais que vous êtes nombreux à le faire.
73 à tous.
Roland.