Une nouvelle vidéo est disponible : celle de l’évolution du diamètre du ballon du décollage à l’éclatement.

Watch live streaming video from radiocomtv at livestream.com

Vous pouvez télécharger également cette vidéo en HD ici

Filmé au caméscope, le ballon en arrière plan au décollage a un diamètre apparent qui se cache presque derrière le réflecteur radar.
Lorsque l’on connait le diamètre du ballon au décollage (voir séquence vidéo lorsque les élèves le maintiennent au sol), on imagine la taille « monstrueuse » du ballon juste à l’éclatement .. Monstrueuse comme la taille de la vidéo disponible en téléchargement (162 Mo)

Il y a deux hypothèses sur le nuage blanc qui semble se former principalement à
partir de la surface (et non du volume entier) du ballon et surtout dans
la partie inférieure :
1. la surface interne du ballon est-elle saupoudrée de talc pour lui
éviter de coller ? il y en aurait de fait davantage accumulé en bas.
2. le gaz de gonflage contient-il un peu de vapeur d’eau qui givre sur
la surface du ballon lorsqu’il s’élève et que la température diminue ?
cela n’explique pas l’accumulation dans la zone inférieure.
J’ai regardé la documentation d’air liquide sur la composition du gaz (voir doc ci-joint), il y a effectivement présence d’H2O, O2 et CO, ce qui peut expliquer l’hypothèse 2.

Concernant l’arrêt d’émission du Kiwi, nous avons eu un souci lors des tests avant le lâcher.
Nous aurions dû le changer à ce moment, c’est au moins la 4ème fois qu’il volait, sans doute fatigué par ces nombreux voyages.
Pour le GPS qui s’est arrêté d’envoyer des trames avant l’arrêt du kiwi, le mystère est total.

Voir nos infos précédentes sue le ballon du Lycée BELIN