N’ALLEZ PAS DIRE aux dix jeunes du club scientifique du lycée Viette que la science est ennuyeuse ! Ils y consacrent quatre heures tous les samedis, en dehors du temps scolaire, et y travailleront encore trois jours entiers pendant les vacances de printemps ! Le projet, lancé il y a trois ans…

Les élèves ont visité une station météo en Suisse.

Le projet, lancé il y a trois ans, de mesure du vent sur le site du lycée, dans l’objectif d’y implanter une éolienne productrice d’électricité, devrait se concrétiser par le démarrage de la campagne de mesures en juillet, avec du matériel et des programmes informatiques conçus et réalisés par les élèves.

Mais ce programme a été mis en suspens quelques semaines afin de mobiliser toute l’équipe sur un second projet :la conception et la construction d’une nacelle de ballon stratosphérique bourrée de capteurs et équipée d’un transmetteur radio.

Ce projet est réalisé en partenariat avec le CNES et le Pavillon des Sciences. Le ballon stratosphérique, gonflé à l’hélium, sera lâché le 7 mai dans le cadre de l’opération Festiciel à l’aérodrome de Courcelles. Le ballon s’élèvera dans le ciel jusqu’à une altitude de 20 à 30.000 m, avant que le ballon n’éclate et que la nacelle redescende au sol suspendue à un parachute.

Les élèves ont mis au point les cartes électroniques destinées à mesurer température (qui peut descendre en dessous de -60°C), pression, rayonnement du soleil et de la terre, ultraviolets…

Mais l’activité du club scientifique ne se limite pas aux travaux réalisés au lycée. Des visites de laboratoires de recherche, d’entreprises, de musées sont également programmées.

Le 26 mars ils sont allés au Musée du Temps à Besançon avec Yves Peria, horloger qui leur a fait comprendre le fonctionnement d’une horloge comtoise.

Le 9 avril, le club scientifique, accompagné par Stéphane Grandgirard, radioamateur partenaire du Pavillon des Sciences, a aussi visité la station d’Aérologie de Payerne (Météo Suisse).

via estrepublicain.fr