Un robot utilisé pour transmettre secrètement de la vidéo en direct pendant les opérations militaires en Irak et en Afghanistan a été approuvé par la Federal Communications Commission (FCC) pour l’utilisation par les pompiers locaux et d’État et de la police, mettant fin à une bataille juridique entre les opérateurs de radio amateur et renforce l’application de la loi sur ce dispositif.

Appelé Recon Scout Throwbot, le robot transmet sur la portion 430-448 MHz de la bande 420-450 MHz, qui est principalement utilisé par le service de radiolocalisation fédéral. Le spectre est également utilisé par les radioamateurs.

L’ARRL a affirmé que «les revendications de le dispositif de ReconRobotics serait utile en matière de sécurité publique et d’opérations anti-terrorisme n’a pas prouvé que la renonciation d’utiliser les bandes de fréquences radioamateurs l’a été dans l’intérêt public. La FCC a admis, dans son ordonnance approuvant la renonciation, que certains ingérence dans les bandes de fréquence peuvent se produire, mais que ce n’est pas une raison d’interdire l’utilisation de la Scout Recon.

L’approbation de la FCC vient avec certaines limitations toutefois. Le robot ne peut être utilisé par la police d’État et locales et les pompiers sur la bande de fréquences spécifique. Les opérateurs doivent également donner priorité à l’utilisation de la Scout Recon sur les bandes 436-442 MHz.
Si les fréquences sont inaccessibles, alors ils pourront utiliser les portions 430-436 MHz 442-448 – où l’interférence est plus probable.