Un prototype innovant de centrale solaire thermoélectrique va être testé au Portugal. L’entreprise allemande Siemens, l’entreprise EDP innovation du groupe Energias de Portugal et l’Université d’Evora, en partenariat avec le Ministère allemand de l’environnement, de la protection de la nature et de la sûreté nucléaire, vont construire au Portugal un prototype de centrale solaire thermoélectrique utilisant du sel fondu comme fluide caloporteur.

Actuellement, les centrales thermoélectriques de ce type concentrent les rayons solaires sur des huiles thermiques atteignant une température de 400°C. Remplacer ces fluides caloporteurs conventionnels par du sel fondu permet d’atteindre des températures supérieures à 500°C, ce qui permet d’augmenter l’efficacité de fonctionnement de la turbine à vapeur pendant la production d’énergie. Pendant trois ans, l’Université d’Evora développera des tests afin d’optimiser cette technologie, tandis qu’EDP Innovation traitera de l’installation. Il s’agira entre autres de tester le potentiel de différents types de sels.

Origine :BE Portugal numéro 48 (29/03/2011) – Ambassade de France au Portugal / ADIT – http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/66270.htm