Une étude britannique de la Royal Academy of Engineering tire la sonnette d’alarme : une panne du système de géolocalisation GPS aurait de graves conséquences car nos sociétés en sont de plus en plus dépendantes.

Un arrêt brutal du système de géolocalisation GPS sera-t-il le point de départ d’un futur film catastrophe à succès ? Sans aller jusqu’à prédire la fin du monde en cas de panne, les chercheurs de la Royal Academy of Engineering s’inquiètent sérieusement de notre dépendance croissante aux systèmes de positionnement par satellite dans une étude qu’ils viennent de rendre publique sur Internet.

En attendant l’arrivée du système chinois Beidou dès l’an prochain et du système européen Galileo en 2014, le Global Positioning System (GPS) américain est aujourd’hui le système de positionnement par satellite le plus utilisé par les pays occidentaux. La Russie dispose elle aussi d’un système planétaire, Glonass, mais il est beaucoup moins utilisé.

Par David Maume, Futura-Sciences

Lire la suite