Deux animations permettent de visualiser les déplacement du sol du japon lors des deux séismes du 11 mars 2011 et de voir les ondes sismiques se propager sur tout le territoire japonais. Ces animations ont pu être réalisées grâce aux plus de 1200 recepteurs GPS géodésiques de haute précision sont répartis sur tout le territoire japonais.
Sur cette première animation, l’image de gauche, en bleu indique les déplacements horizontaux du sol tandis que l’image de droite en rouge indique les déplacements verticaux. Chacun des points correspond à un détecteur GPS .
[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=1QCcVqZgNKw[/youtube]
A certains endroits, la côte du japon s’est déplacée de plus de 5 mètres vers l’est. La seconde animation permet de mieux visualiser l’onde sismisque qui se propage et le second séisme. Pour cela, juste après le premier tremblement de terre, le déplacement moyen a été soustrait, ce qui permet de visualiser le second séisme.
[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=6Q-RzgdR0VM[/youtube]
Noter que le déplacement associé à l’onde a une grande composante horizontale. C’est ce mouvement, plutôt que le mouvement vertical qui est particulièrement destructeur.
Ces animations ont été réalisées par Ronni Grapenthin, un doctorant allemand, actuellement en thèse à l’institut de géophysique de l’Université d’Alaska. Les données d’origine sont les mesures des 1200 détecteurs situés au japon, obtenues par l’agence d’information géospatiale du japon), et traités par l’équipe ARIA du JPL et de Caltech qui a déterminé les mouvement de ces détecteurs pendant le tremblement de terre du 11 mars entre 5h30 et 6h30 UTC. Lien vers la page de Ronni Grapethin

Voir la propagation des ondes sismiques
En observant bien l’animation, juste après le premier séisme, on peut voir deux ondes partant de l’épicentre et se propageant vers le sud-ouest…

Lire la suite