La Cigogne Max et son partenaire de longue date, revenu il y a 8 jours seulement, semblent couver en alternance. A tout moment, au moins un des deux se trouve couché dans le nid. Même quand un partenaire revient, l’autre ne se lève pas pour craqueter mais reste au fond du nid. Les œufs, dont le nombre n’est pas encore connu, ont été pondus ces derniers jours. Si tout va bien, des cigogneaux verront le jour peu après la mi-avril. Mais qui est leur vrai père leur vrai père… Nul ne le sait, même pas Max !

Avec nos meilleures salutations
Adrian Aebischer André C. Fasel
Directeur Musée d’histoire naturelle ch. du Musée 6 CH-1700 Fribourg-Suisse