Deux compagnies japonaises, Kaneka et Lumiotec, ont annoncé la mise sur le marché de panneaux OLED (Diode Electroluminescente Organique) destinés à l’éclairage.

[col-sect][column]Une OLED (Diode Electroluminescente Organique) est fabriquée par empilement sur un substrat transparent (verre ou plastique) d’une anode transparente, d’un ensemble de couches semi-conductrices organiques émetteur de lumière, et d’une cathode. Le substrat mis à part, l’épaisseur totale est de quelques centaines de nanomètres. Bien souvent, la partie centrale organique est elle-même composée de plusieurs couches: au contact des électrodes se trouvent celles qui favorisent l’injection et transportent les charges positives et négatives jusqu’aux couches centrales émettrices.[/column]
[column]Les OLED sont actuellement utilisées comme écran d’affichage dans certains téléphones portables, autoradios ou encore appareils photos et téléviseurs de petite taille. Les OLED suscitent également un grand intérêt pour le développement de l’éclairage du futur. D’un bon rendement lumineux (jusqu’à 100 lm/W en laboratoire) elles ont l’avantage de pouvoir être souples, légères et fines, et d’émettre la lumière uniformément sur toute leur surface. Par ailleurs, elles n’émettent pas de rayonnement ultra-violet. Leur mise sur le marché devrait permettre de concevoir de nouveaux types d’éclairage économes en énergie.[/column][/col-sect]

Plus d’infos