La société Hakusan a lancé, en coopération avec l’Institut de Recherche pour les Sciences de la Terre et la Prévention des Catastrophes (NIED), une nouvelle version de son application iPhone permettant de mesurer l’intensité sismique et de diffuser des alertes à l’approche d’un tremblement de terre.

Utilisant le système « Early Earthquake Warning » (alerte anticipée aux séismes, EEW) de l’agence météorologique japonaise [1], l’application est capable de recevoir des alertes pour prévenir l’utilisateur de l’imminence d’un séisme ou d’un tsunami dans son secteur. En effet, l’iPhone possède, comme une grande partie de ses concurrents, un dispositif de positionnement par satellite, ce qui permet de prévenir en priorité les personnes immédiatement menacées.

Actuellement, une infrastructure d’environ 200 machines est testée afin de relayer les alertes de l’agence météorologique sur les téléphones équipés de cette application. Cette infrastructure évoluera afin d’être capable de résister à un séisme de grande ampleur, ce qui n’est pas le cas actuellement. L’application est aussi capable de mesurer l’amplitude des mouvements sismiques (grâce à l’accéléromètre inclus dans le téléphone) et d’envoyer les enregistrements correspondants à un serveur de données hébergé par Hakusan afin d’être traités. Ainsi, en cas de séisme, les dizaines de milliers de téléphones disposant de l’application forment un réseau d’observation sismique « dans le nuage » qui a pour but de compléter les mesures officielles par des mesures « communautaires » dont le maillage est plus fin.

L’application, gratuite, a déjà été téléchargée environ 19.000 fois depuis le lancement de sa première version.

via http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/65710.htm