Photo l'UNION

Ils n’auraient jamais cru se retrouver à Saint-Quentin en Picardie pour échanger sur le spatial ! Réunis pour deux jours à l’invitation de l’Insset (Institut supérieur des sciences et techniques), les scientifiques français et étrangers entendent bien poursuivre les liens ainsi établis. Les remerciements de Thierry Capitaine, chef de file de l’équipe Systèmes embarqués, n’ont pas été adressés à l’Université Jules-Verne de Picardie dont l’Insset dépend mais bien à ceux qui manifestent un réel intérêt pour les travaux de l’équipe enseignante et les projets des étudiants. Au nom de l’association Cap Rom, qui leur apporte un soutien au quotidien, Jean-Marc Tétier a, sur le ton de l’humour, insisté sur la qualité de l’enseignement dispensé à l’Insset: « Si beaucoup d’étudiants vont droit dans le mur, eux vont dans les airs ».

via lunion.fr