Infracom qui a nous annoncé il y a quelques jours la fermeture de son rayon radioamateur met la raison de cette fermeture sur un marché appelé à disparaître.

Ci-dessous la communication d’Infracom:

Et voilà, les produits radioamateurs 1.2 GHz, les émetteurs synthétisés, les récepteurs, les préamplis, les amplis, ont tous disparu de la boutique en ligne d’Infracom, seul subsistera encore un peu un pack 1.2 GHz 700 mW, toujours fort demandé et facile à approvisionner pour nous.

Vous avez été nombreux à profiter des soldes, nombreux à témoigner votre soutien à ce choix, tristes témoins d’un radioamateurisme qui se meurt, bouffé par l’individualisme, les gammes de fréquences qui se réduisent petit à petit, grignotées par les utilisations professionnelles : Syledis en 400 MHz, les radars d’approche des aéroports sur 1.2 GHz, les modules HF sur 433.925 MHz, etc.

Non ça n’ira pas en s’arrangeant, le Wimax en 2.6 GHz devrait bientôt apparaitre, les services satellites vers 2-2.2 GHz existent déjà, alors devinez qui devrait hélas logiquement bientôt se faire sucrer la bande 2.3 – 2.4 GHz…. et ce ne sera qu’un début, début d’une mort annoncée faute de combattants sur les bandes allouées. Les bandes basses resteront sans doute les seules encore exploitables, réservées aux quelques dinos encore capables de générer des traits et des points, héritage d’un Monsieur Morse depuis bien longtemps oublié, remplacé par les satellites en orbite.

Je conserverai le souvenir d’un radioamateurisme vigoureux lorsque j’étais encore en région Lyonnaise, avec de multiples relais, du packet-radio à volonté, de la télévision d’amateur, des stations satellites, des expérimentations en HF, UHF, SHF.

Merci en tout cas pour ces années bonheur, je n’ai rien oublié !

via infracom-france.com