On se souvient du Nexus S envoyé dans la stratosphère par Google. Et bien, l’idée a peut-être inspiré Samsung qui a fait de même avec des cartes mémoires SD.

L’idée est de démontrer la robustesse des cartes mémoires SD de la marque. A 36.7 km, la pression est beaucoup plus faible, les températures beaucoup plus basses (jusqu’à -50 degrés Celcius), et les rayons gamma néfastes aux circuits électroniques beaucoup plus denses.

C’est depuis Wolfsburg en Allemagne qu’un ballon sonde gonflé à l’hélium a donc été lancé pour atteindre 36.7km d’altitude. Arrivés à cette altitude, les avions (il est question de 200 dans la vidéo et de 100 sur le site officiel de l’opération!) contenus dans un sac ont été relâchés. Quant à la nacelle les ayant transportés et comportant une caméra, elle est redescendue sur Terre grâce à un parachute. Des avions auraient été retrouvés (sans blague) en Allemagne mais aussi en Afrique, aux Etats-Unis, aux Pays-Bas, en Inde, en Russie, en Australie et au Canada.

L’histoire ne dit pas si les avions contiennent toujours les cartes mémoires (dans la vidéo, elles semblent très peu attachées aux avions) et si celles-ci fonctionnent toujours.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=ApM4BGG8r40[/youtube]

via gizmodo.fr