Nous voici dans les grands mots énergétiques. Après les éoliennes petits modèles, panneaux solaires à notre portée, nous explorons les piles à hydrogène qui deviendraient rapidement l’étage tampon aux énergies renouvelables.
Ces énergies jusqu’à une puissance de 3 KW concerne notre champ d’application pour l’autonomie de l’appareillage radio. Depuis les années 1970 lors des premiers projets du relais HB9G, l’énergie à toujours été un vecteur à égalité d’importance avec la technique radio. A cette même période l’éolienne entièrement construite par Roland F6HGD et installée au Mt Roland à proximité de Dole, permettait d’appréhender ce que l’on pouvait espérer du petit éolien en plaine.
Le temps est passé en montrant combien la nature est capricieuse et donne du fil à retordre à tout ceux qui voudraient en profiter gracieusement.
Aujourd’hui, nous parlons de plus en plus de l’hydrogène comme combustible de pile en sachant que celui-ci serait fabriqué à partir de l’éolien ou du solaire. Il y a de quoi y perdre ses petits dans toutes ces conversions ! Par ailleurs il est difficile de transformer sans perte, sans parler des coûts convertisseurs utilisant des métaux précieux.
Pour mieux comprendre si l’on va pouvoir envisager à l’avenir une alimentation 220v F5ZBP et HB9G issue de l’hydrogène nous vous invitons à prendre connaissance du rapport de messieurs DUFOIX Mathieu – MASTRANGELO Jean-François – VALMAGE François en rappelant que nous sommes en 2011.
via ed39.ref-union.org