Un cargo russe automatique se dirige actuellement vers la Station spatiale internationale pour livrer trois tonnes de fournitures à l’équipage, y compris le petit satellite radioamateur du nom de ARISSAT-1 aux Etats-Unis ou de RadioSkaf-V en Russie.
Il doit s’arrimer à la station le 30 janvier à 0240 UTC.

Le satellite fait partie d’une expérience radio amateur de la compagnie Radio Amateur Satellite Corp., la NASA et l’entreprise aéronautique russe RSC Energia.

Il transmettra 25 messages de voeux en 15 langues différentes sur 145,950 MHz, sous l’indicatif RS1S ainsi que des photos de la Terre et de la télémétrie. Il dispose également d’un transpondeur qui permettra simultanément des transmissions FM, CW et BPSK sur 2 mètres, avec un Mode transpondeur traditionnel UHF/VHF (70 centimètres en montée, 2 mètres en descente).
Le satellite n’a pas de système de propulsion et fera le tour de la Terre jusqu’à sa désintégration en brûlant lors de sa rentrée dans l’atmosphère terrestre.