Un vaisseau de transport automatique japonais a atteint jeudi la Station spatiale internationale (ISS). Il est le premier d’une série d’engins de ce genre à devoir s’arrimer à la station au cours du mois à venir.

Ce vaisseau, chargé de fournitures, de matériel scientifique et de pièces détachées, est le deuxième du Japon à s’arrimer à l’ISS. Son arrivée a relancé les espoirs de voir les moyens alternatifs d’approvisionnement de l’ISS pleinement opérationnels lorsque la Nasa aura mis à la retraite la totalité de ses navettes spatiales, dans six mois environ.
Le vaisseau nippon HTV-2, les véhicules automatiques européens et les capsules russes Progress vont assurer le lien entre la Terre et l’ISS, qui tourne en orbite à 355 km de la Terre, après les deux, ou trois, vols restants de navettes.

Le programme des navettes, entamé en avril 1981, doit prendre fin après 30 ans de service.
via reuters