Bien que reporté pour des raisons financières, le retour de l’Homme sur la Lune est toujours envisagé. Poussée autant par des objectifs scientifiques indéniables que par les propres projets lunaires de l’Inde et de la Chine, la Nasa a planifié un ambitieux programme d’exploration robotique qui nécessitera une nouvelle génération d’atterrisseurs lunaires.
Lire l’article.