BAE Systems a annoncé avoir développé avec succès un prototype de laser qui servira comme un moyen de dissuasion non létal contre les attaques des pirates sur les navires commerciaux tels que les pétroliers et les navires porte-conteneurs.

[col-sect][column]La piraterie toujours dans l’actualité

Les chiffres du bureau maritime international sont clairs: il y a eu 430 attaques à travers le monde l’an dernier (dont une majorité au large de la Somalie), soit une hausse d’environ 6% par rapport à l’an dernier. De plus en plus d’agents de la navigation commerciale sont à la recherche de moyens pour se prémunir des attaques tout en évitant les gardes armés sur leurs navires. C’est en visant ce marché que BAE Systems a réalisé une étude sur le comportement des pirates et a élaboré un laser d’aveuglement non létal, c’est à dire qui ne laisserait que des effets temporaires, pour dissuader à distance les agresseurs potentiels.[/column]
[column]L’optronique comme réponse possible

Les chercheurs du département optique et laser au sein au sein de leur centre pour les technologies avancées ont mené un certain nombre d’expériences pour évaluer la faisabilité d’un laser non létal d’éblouissement. Le faisceau laser serait capable de fournir un avertissement visuel aux pirates à des distances supérieures à 2 km, et de désorienter les attaquants à plus courte distances afin que leurs armes ne puissent être efficacement mises en oeuvre. L’effet est semblable à l’éblouissement que perçoit un pilote de chasse lorsqu’il a le soleil en vision directe. Cet éblouissement par laser serait suffisamment intense pour rendre impossible la visée avec des armes comme des AK47 ou des lances-roquettes, mais sans avoir un effet permanent.
Des essais concluants

Le laser, basé sur une technologie Nd: YAG (Néodyme : Yttrium Aluminium Grenat), a été testé pendant la nuit et le jour dans des conditions météorologiques variées à l’usine de Worcester.
Lire la suite…[/column][/col-sect]