Le lancement des dernières navettes s’apparente à un chemin de croix pour la Nasa. Chaque tentative est émaillée d’incidents techniques qui contraignent la Nasa à d’incessants reports. Discovery n’échappe pas à cette règle. Initialement prévu en novembre 2010, le lancement cette navette a été repoussé de trois semaines, passant du 3 février au 24.

Initialement prévu en novembre, le lancement de Discovery (STS-133) à destination de la Station spatiale a été reporté à plusieurs reprises avant que la Nasa décide de le fixer au 3 février 2011, puis le décale au 24 février. Un report qui n’est pas le premier et qui ne sera peut-être pas le dernier. En cause, des réparations plus longues que prévues et la découverte de nouvelles fissures dans la mousse isolante, dont une de 51 centimètres ! Cette découverte est survenue après la vidange des deux millions de litres d’hydrogène et d’oxygène liquide à très basse température, rendue nécessaire pour réparer la première série de fissures découvertes en décembre sur le réservoir externe (le gros bidon orange).

La Nasa a besoin de davantage de temps pour effectuer ces réparations. En outre, elle n’exclut pas d’apporter des modifications supplémentaires et cherche toujours à comprendre l’origine des fissures dans les arceaux d’aluminium encerclant le réservoir.

Lire la suite…