Lancée en mai 2010 en même temps que le démonstrateur de voile solaire Ikaros, la sonde Akatsuki de l’Agence spatiale japonaise vient d’atteindre Vénus. Malheureusement, elle n’a pas réussi à se satelliser autour de la planète. Les moteurs utilisés pour la ralentir ont fonctionné moins longtemps que prévu. Une autre tentative est prévue… dans six ans !

Après un voyage de plus de six mois dans l’espace, pendant lequel des observations de la lumière zodiacale ont été réalisées, Akatsuki devait se placer autour de Vénus sur une orbite elliptique avec un périgée de 300 kilomètres et un apogée de pratiquement 80.000 kilomètres. Mais à cause du mauvais fonctionnement du système de propulsion, la sonde s’est placée sur une orbite héliocentrique qui la ramènera autour de Vénus en 2016. Pas avant.

Lire la suite…