MOSCOU, 5 décembre (Xinhua) — Les trois satellites Glonass-M lancés dimanche par la Russie, se sont écrasés au large des îles Hawaï, dans l’océan Pacifique, a rapporté l’agence de presse russe Ria.

L’agence Interfax avait rapporté, citant une source de l’industrie aérospatiale russe, que les satillites n’étaient pas mis sur orbite comme prévu.

La Russie a lancé dimanche trois nouveaux satellites Glonass dimanche depuis le centre spatial de Baikonour, au Kazakhstan.

Il était prévu que les satellites seraient mis sur orbite vers 16h27 (14h27 GMT), accomplissant ainsi la formation du réseau satellitaire Glonass.

Le programme Glonass est né dans les années 1980, à l’époque de la Guerre Froide, pour concurrencer avec le système américain GPS. Le système Glonass est composé actuellement de 23 satellites, dont deux en état de réserve.