Hier après-midi se tenait une réunion d’information sur la voix numérique au RC F5KTR 9, rue du Chateau-Landon, 75010 PARIS.
En présence du Président du REF-U F1DUE et d’une assistance intéressée, la présentation du sujet a été brossée par F6GAL, puis F1SHS Pierre présentait son expérience sur D-Star.

Il était important de rappeler la position de la France vis à vis d’autres Pays d’Europe soumis à la même réglementation des télécommunications que nous et appliquée normalement sans aucun problème.
Différentes missions seront étudiées et mise en place afin d’élucider les interprétations des textes de loi. Position actuelle qui freine fortement développement et expérimentation numérique.
Ce point est primordial à traiter rapidement pour espérer avancer sur ce sujet.

F1SHS a développé la construction du protocole Ethernet en modulation GMSK, passant par le CODEC avec son mode de compression AMBE et les types d’éléments faisant partie de la transmission; DV Digital voice non connecté à 4800 bits/s, DD Digital Data à 128 Kbps et 150 KHz de BP, le Bacbone à 10 Mbps en liaison 10 GHz point à point, la Passerelle permettant la liaison à internet pour le répéteur mais aussi à servir de boite vocale.
Au vu du système et de sa structure, les anciens présents dans la salle revivaient les débuts du packet et son douloureux développement.
Il a été recommandé formellement de ne pas reconduire les erreurs de l’AX25. A ce titre il y a un gros travail d’avenir à réaliser pour définir les lignes structurelles au niveau des régions. Le système cellulaire est trop lourd pour nous. Il coûte cher sur les critères technique, humain et financier et par définition, ne peut tenir dans le temps. D’où le besoin d’une réflexion concertée sur les réseaux collectifs.
Le retour d’expérience du nouveau réseau ircDDB et G2 en Allemagne sera a prendre en considération.
F5SN