Les sociétés distributrices de LED en France ont réagi rapidement à la publication lundi par l’ANSES d’un rapport pointant les risques que peuvent représenter certains types d’éclairage LED pour les yeux.

Ainsi, Homelight soutient la démarche de l’ANSES qui vise à informer le consommateur sur les risques des produits qu’ils achètent et rappelle les possibles risques photobiologiques de la LED concernent certains utilisateurs dit « fragiles » ou « à risques » et dans certaines conditions d’utilisation.

Il précise cependant que tous ses produits répondent aux normes européennes en vigueur et qu’environ 90 % d’entre eux sont classés en catégorie 0 ou 1 (sans risques ou risques faibles) ; seulement 10 % des produits « pourraient appartenir » à la catégorie 2 (risques modérés).

via enerzine.com