Partant du principe que l’air est toujours chargé d’eau, l’entreprise Dutch Rainmaker, originaire de la région de la Frise aux Pays-Bas, a créé une éolienne capable de produire de l’eau potable à partir de l’air.

La totalité de l’énergie créée par les pales de l’éolienne est consacrée à la production d’eau. La turbine actionne un compresseur relié à un système frigorifique installé dans le pylône. Un ventilateur aspire l’air par le bas et l’amène à traverser ce système, entraînant la condensation de l’eau présente dans l’air. Les gouttes d’eau produites coulent alors le long des parois et sont stockées dans un réservoir. L’eau ainsi recueillie peut être utilisée comme eau potable ou d’irrigation.

Une éolienne de ce type a déjà été construite à Wetsalt (Harlingen) afin de vérifier la quantité d’eau produite. Le prototype produit environ 500 litres d’eau par jour, mais une installation plus imposante est déjà à l’étude et pourra produire de 7 à 8 m- d’eau par jour. Dans les régions arides du globe, cela pourrait devenir une solution au manque d’eau, en sachant que si aux Pays-Bas l’utilisation moyenne d’eau par jour et par habitant est de l’ordre de 140 litres, elle n’est par contre que de 20 litres dans les régions où l’eau est plus rare. Une seule éolienne serait alors suffisante pour alimenter un village de 2000 habitants. Cependant, l’éolienne de Dutch Rainmaker n’est pas adaptée par exemple aux conditions extrêmes du Sahara, car l’air y est tout simplement trop aride.

Lire la suite