Les péripéties d’un navigateur solitaire se sont achevées hier dans l’archipel des Marquises.
En effet cela fait maintenant quinze jours, le mardi 19 octobre, que le centre de recherche et de sauvetage maritime, MRCC Papeete, est informé par son homologue américain, le JRCC Honolulu, qu’un skipper solitaire de nationalité américaine de 63 ans s’est blessé après une chute à bord de son voilier de 9,50 mètres le WIND PSALM.
Il était parti de la Colombie Britannique (côte ouest du Canada) pour se diriger vers le Chili.
Apres sa chute et compte tenu des fortes douleurs engendrées par des blessures de nature non définies (côtes cassées présumées), il décide de changer de route pour se rapprocher d’une structure
hospitalière aux Marquises et d’en informer une association de navigateurs/radioamateurs ‘’YOTREPS’’.
Sa position qui le plaçait alors à 1140 milles nautiques (2000km environ) des Marquises et sa vitesse moyenne comprise entre 2 à 3 noeuds nécessitaient pour arriver à destination 15 à 16 jours de
navigation.
C’est grâce au seul et unique contact journalier par l’intermédiaire de cette association de radioamateurs que le MRCC Papeete a pu suivre l’évolution de sa situation, tout en réfléchissant à des plans d’actions adaptés si nécessaire.

Grâce à son automédication, et à sa maîtrise de soi son état général, s’est rapidement amélioré puis stabilisé, lui permettant ainsi de manoeuvrer plus facilement son voilier.
Arrivé dans la nuit du mardi 02 novembre à Nuku Hiva, il a été pris en charge par les services de l’hôpital le mercredi 03 novembre, assisté par la gendarmerie.
Dans l’attente des examens en cours, le médecin traitant lui a préconisé des vacances prolongées à Nuku Hiva . Les résultats attendus aujourd’hui doivent lui permettre soit de rallier Papeete pour des examens complémentaires dans le nouvel hôpital soit de reprendre sa route vers le Chili dans quelques jours.

via MRCC Papeete Centre opérationnel de recherche et de sauvetag