L’Association des radioamateurs de la Côte d’Emeraude (Arace) s’est relayée pendant plus d’une semaine, jour et nuit, afin de répondre aux appels venus de tous les pays.

Grâce à l’Association des radioamateurs de la Côte d’Emeraude (Arace), la Route du Rhum a fait parler d’elle sur toute la planète. Munis d’un indicatif spécial (TM0RDR), vingt-cinq adhérents se sont relayés jour et nuit, pendant onze jours, à la Cité d’Alet, pour répondre aux radioamateurs du monde entier, qui appelaient pour avoir Saint-Malo en direct. « Au total, nous avons effectué 9 243 contacts, avec 132 pays différents », décrit Yannick Blandin, le président du club, fatigué mais heureux après ce marathon sur les ondes.

Parmi les pays les plus lointains, des appels en provenance de Tahiti, de Wallis-et-Futuna, de Chine, du Japon ou encore de Corée du Sud. Chaque interlocuteur va recevoir une carte postale, en souvenir du départ de la transat en solitaire.

via Christian F4RST