Quelques traits de plume à Bruxelles lundi soir ont permis de doter le système européen de navigation par satellites Galileo d’un nouveau maillon. L’ESA a signé un contrat avec Spaceopal, la compagnie qui fournira les services au sol nécessaires à l’exploitation de la constellation Galileo une fois qu’elle aura été déployée avec succès.

L’accord du 25 octobre a été signé par René Oosterlinck, directeur de l’ESA pour le programme Galileo et les activités de navigation, ainsi que Francesco D’Amore et Hubertus Wanke, tous deux directeurs généraux de Spaceopal, en présence de Diego Canga Fano, chef de cabinet adjoint du vice-président de la Commission Européenne Antonio Tajani
Spaceopal est une société commune mise en place entre le groupe italien Telespazio et la Gesellschaft für Raumfahrtanwendungen (GfR) mbH, créée pour l’occasion par le DLR, l’agence aérospatiale allemande, afin de fournir des services opérationnels pour le système Galileo.

Lire la suite