Des centaines de milliers de PC ordinaires, raccordés en réseau et répartis en quelque 300 points de la planète, traitent et emmagasinent les milliards de données émises quotidiennement par le LHC, le plus puissant accélérateur de particules au monde. Une solution technologique qui porte le nom de « grille de production » et qui a le vent en poupe !

Anticiper les besoins du LHC
En 1994, alors que le Conseil du CERN vient d’approuver la construction du plus grand accélérateur de particules au monde, le futur LHC, une énigme est posée à la communauté des physiciens : comment traiter les données des expériences qui y seront menées ? Car à raison de 40 millions de collisions de particules par seconde, 24 heures sur 24, le volume d’informations produit promet d’être gigantesque et des milliers de physiciens, aux quatre coins de la planète, doivent pouvoir suivre ces résultats au quotidien. L’ouverture du LHC est programmée pour 2005, le temps presse.

L’idée de répartir les calculs et les stocks de données dans des ordinateurs géographiquement dispersés s’impose rapidement comme la solution technique idéale mais elle reste à l’époque irréaliste : les réseaux ne sont pas assez puissants pour transporter de tels flots d’informations. A tel point qu’il est un moment envisager de faire voyager ces données… par avion ! Mais au début des années 2000, le miracle advient : la capacité des réseaux passe en quelques mois de quelques mégabits à plusieurs gigabits par seconde, une puissance désormais suffisante pour alimenter, sans perte de temps ni de données, des centres de calcul et de stockage dispersés.

L’architecture de la grille

Visualisation du mouvement des données sur la grille, à l'échelle mondiale

Le 1er janvier 2001, le projet européen Datagrid voit le jour avec, pour mission, d’élaborer et d’organiser la future « grille de production » informatique : aménager une infrastructure matérielle (ordinateurs et réseaux) robuste et fiable, développer le logiciel qui servira d’interface aux chercheurs pour exploiter les données, assurer la sécurité du système.

Lire la suite