Nokia Siemens Networks et Qualcomm ont testé une fonctionnalité standardisée qui permettra d’améliorer les performances des smartphones tout en réduisant la congestion des réseaux.

Les smartphones sont de plus en plus connectés en mode « always on » où de nombreuses applications reçoivent des messages et des mises à jour fréquentes. Ce dialogue en quasi-continue décharge plus rapidement la batterie des terminaux mobiles. Pour résoudre cette question, l’approche a été de rapidement se déconnecter du réseau une fois l’information envoyée ou reçue. Cette fonctionnalité est appelée dormance rapide, selon Nokia Siemens. Cependant, elle alourdit la charge sur les réseaux mobiles, car la gestion des connexions et déconnexions constante augmente aussi les questions de signalisations, réduisant ainsi la performance globale du réseau, souligne l’équipementier.

Toutefois, une version standardisée améliorant la dormance rapide vise à résoudre ce problème en permettant à des réseaux et des smartphones de parler les uns aux autres d’une manière qui prend en considération l’autonomie de la batterie ainsi que la charge du réseau, selon Leslie Shannon, directeur du marketing haut débit mobile pour Nokia Siemens.

Le test d’interopérabilité a été fait pour démontrer que cette fonctionnalité peut être mise en oeuvre rapidement et que les «jours sombres» des batteries faibles et le montant important de signalisation ne seront bientôt plus d’actualité, selon Leslie Shannon.

Lire la suite