http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/64768.htm

Au large de la petite île de Pianosa, juste à côté de l’île d’Elbe, se déroulent des expériences de réseau sans fil sous-marin. Le projet, baptisé Uan (Underwater Acoustic Network), regroupe des scientifiques du Centre interuniversitaire de recherche sur les systèmes embarqués pour l’environnement marin, l’université de Pise et plus particulièrement le centre Piaggio, un des centres d’excellence italien dans le secteur de la robotique.

La robotique joue en effet un rôle important dans le développement de ce réseau. Le système utilise des robots sous-marins autonomes, appelés « folaga » (en référence aux oiseaux marins connus en français sous le nom de « foulques »), et a pour objectif d’effectuer en temps réel des analyses de l’eau. Les robots se déplacent sous l’eau à faible vitesse et mesurent la température, la salinité et la qualité de l’eau pour ensuite la transmettre à des stations de monitorage par le réseau. Toute la difficulté réside dans ce réseau, qui ne peut utiliser ni les ondes radio ni les ondes électromagnétiques car elles sont trop atténuées par l’eau. Il a donc été optimisé pour décoder les données acoustiques, les mêmes utilisées par les sonars. Le problème reste que celles-ci sont tout de même influencées par la température et la salinité de l’eau.

« Une des expérimentations principales du projet Uan, confirme le professeur Andrea Caiti, de la faculté d’Ingégnerie de l’université de Pise, utilise les robots sous-marins autonomes comme des noeuds mobiles du réseau: l’intelligence artificielle des robots leur permet de se déplacer dans les zones où la transmission/réception des données est meilleure, réduisant ainsi l’effet des perturbations et garantissant une qualité de transmission suffisante entre les noeuds du réseau. »

Uan est un projet européen, financé avec trois millions d’euros, auquel participent des universités, des centres de recherche et des industries italiens, norvégiens, suédois et portugais.

Origine :
BE Italie numéro 85 (15/10/2010) – Ambassade de France en Italie / ADIT – http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/64768.htm