Lundi le 11 Oct. 2010, j’ai décidé de lancer le ballon le lendemain et en pleine semaine, car la saison avance et je voulais pouvoir lancer le ballon transatlantique cette année.

Les conditions de vent en haute altitude sont très bonnes. Comme les matinées sont très fraîches, le vol fut programmé pour 13:00, mais ne décolla que vers 14 :15 locale.

Le vol fut court mais nous permis d’évaluer le concept de l’utilisation de ballons multiples pour un vol de longue durée. Pendant ce vol une caméra vidéo orientée vers le haut nous permis d’enregistrer le comportement des ballons. Cette vidéo et la récupération de l’équipement nous démontre que cette approche n’est pas bonne, les cordages des trois ballons se sont entremêlée à un point, ou un ballon individuel n’aurait sans doute pas pu être largué. De plus l’antenne dipôle du transmetteur HF relié à l’une de ces cordes ne saurait résistée, la section du haut se serait brisée étant complètement entremêlée.

Finalement l’approche d’éteindre le GPS et de le rallumer aux besoins, ne fonctionne pas bien, il prend trop de temps à redémarré, et le contrôleur perd beaucoup de temps, à attendre un point GPS valide. En regardant le log du GPS ci-haut, on remarque que seul 4 ou 5 satellites sont reçus, et que le HDPO est aux alentour de 2, indiquant une mauvaise qualité du signal.

Il nous faut repenser le concept et il nous reste beaucoup de travail à faire. Donc la traversée de l’Atlantique ne pourra pas avoir lieu cette année.

info BRAQ