Après le pôle Nord aux côtés de Jean-Louis Etienne, la société meylanaise Clappaz se prépare pour… l’Espace !
Les Etablissements Clappaz, basés à Meylan en Isère, ont depuis 1974 une spécialité : fabriquer sur mesure des pièces mécaniques complexes.

Un nouveau défi pour la société Clappaz à Meylan: fabriquer une pièce a-magnétique pour l'Espace. France3 Alpes

Ils viennent de relever un vrai défi technologique, en collaboration avec le Centre National d’Etudes Spatiales, mettre au point une pièce capable de supporter un séjour prolongé dans l’Espace.
Cela fait 2 ans que la société participe au programme de recherches du CEA-LETI de Grenoble.

Un programme baptisé « Swarm », dont l’ambition est d’aller mesurer le champ magnétique de la terre, depuis l’Espace. Il s’agit de mieux comprendre le comportement du globe et notamment les changements climatiques.

Pour recueillir toutes les données, une sonde doit être envoyée dans l’Espace à l’automne 2012.

C’est la partie mécanique de cette sonde que la société Clappaz est en train de peaufiner, avec un impératif, qu’elle soit a-magnétique.

En avril dernier, c’est aussi la technologie Clappaz qui avait équipé le ballon de Jean-Louis Etienne, parti mesurer le champ magnétique au Pôle Nord. Un défi réussi. La sonde avait tenu toutes ses promesses.

info France 3