Dans notre article précédent sur ce sujet, le texte de l’NAFR précisait:
Il n’est pas possible d’installer et d’utiliser un répéteur GSM (ou UMTS) en France sans posséder l’autorisation administrative adéquate ou sans l’accord formel des opérateurs concernés.

Le texte vient d’être revu et est devenu:
Il n’est pas possible d’installer et d’utiliser un répéteur GSM (ou UMTS) en France sans posséder l’autorisation administrative adéquate ou sans l’accord formel des opérateurs concernés par les fréquences émises par le répéteur.