La simulation, ça a du bon ! Lorsque l’on vient de se taper des pages de calculs d’adaptation d’impédances à coup d’abaque de Smith, c’est toujours sympa de pouvoir vérifier que le schéma final fonctionne bien comme il le devrait.

Je me suis lancé dans la conception d’un ampli HF afin de pouvoir faire un peu autre chose que des modes numériques dédiés au QRP. Je reste raisonnable et ma petite étude est concentrée sur un ampli à base de Mosfet VDMOS, le tout taillé pour 200 W. Pour cela, je vais utiliser deux BLF177 (de chez NXP, anciennement Philips) montés en push-pull et axé classe B. En fait, je trouve l’analogique facile dès lors que l’on a compris les paramètres S et l’adaptation d’impédance. Prochainement, lors de la mise sous tension, je verrais si j’ai effectivement bien compris tout ces principes :)

Simulation de mon ampli HF. Les signaux de sortie sont propres, la valeur au multimètre indique la valeur de l’offset pour les deux Mosfet.

Pour info, Analog Devices propose une version gratuite de “NI Multisim” (produit de National Instruments) axé sur ses produits (téléchargeable ici), mais rien n’interdit d’importer des modèles de vos FETs préférés.

Note : Si mon ampli fonctionne au poil, j’essaierais d’écrire un article un peu plus complet qu’un post afin de détailler les calculs réalisés.

Visitez le site de F4GKA .

Vous retrouvez F4GKA tous les jours sur radiocom.org sous: