Une vaste opération de secours est en cours pour tenter de retrouver les deux aéronautes américains, disparus au dessus de la mer Adriatique, mais les espoirs de les retrouver vivants seraient réduits.

Les aéronautes d’expérience, Richard Abruzzo et Carol Rymer-Davis, participaient à la 54e course Gordon Bennett de ballons à gaz quand le contact a été perdu, mercredi matin.

Les radars croates ont montré le ballon d’une altitude de 1615 mètres plongeant à une vitesse de 80 kilomètres/heure à 180 mètres avant de disparaître des écrans.
Cette vitesse de descente, si elle devait être confirmée, laisse peu d’espoir quant à la survie des passagers.

Un appareil américain s’est joint aux recherches déjà entamées par l’Italie et la Croatie. Les forces croates fouillaient le secteur de l’île Palagruza, une région éloignée et inhabitée.

Leur ballon était équipé d’un téléphone satellite, de radios VHF, d’un transpondeur radar et de deux téléphones cellulaires. Aucun signal provenant de l’émetteur de localisation d’urgence de l’appareil n’a été détecté, même s’il aurait dû s’activer au contact avec l’eau.

M. Abruzzo et Mme Rymer-Davis avaient remporté l’édition 2004 de cette course qui ralliait Thionville, en France, à Vannas, en Suède. Le but est de parcourir la plus grande distance possible avec un maximum de 1000 mètres cube de gaz.

M. Abruzzo est le fils de Ben Abruzzo, qui en 1981 a fait partie de la première équipe à traverser l’océan Pacifique en ballon.