rfl040m
Au sommaire de ce numéro:

Restauration :
Restaurer un poste par T. Compaing.
Je suis débutant, en réalité il s’agit plus d’une reconstruction totale du câblage plutôt que d’une restauration. Je compte m’occuper de l’ébénisterie un peu plus tard.
Remplacement des condensateurs de filtrage par D. Maignan.
Le rôle des condensateurs de filtrage est d’éliminer la composante alternative de la tension à la sortie du redresseur. Ils sont associés à une résistance ou à une inductance pour former un filtre passe-bas.
Réfection des cordons de casques par J. Denier.
Bon nombre d’entre nous ont trouvé sur des brocantes ou possèdent dans leurs tiroirs des casques en pièces détachées dont les cordons sont en piteux état. Je vous propose un moyen simple et peu onéreux pour leur remise en état en leur redonnant un aspect « d’époque ».

Réalisation :
Oscillateurs et postes à effet dynatron par J-P. Delattre, G. Chevaillier, D. Maignan.
Cette étude a été initiée suite à la relecture de la description d’un petit poste avec oscillateur à résistance négative, principe fréquemment utilisé dans les années trente, mais qui est aujourd’hui méconnu. Tout dispositif présentant une résistance négative peut être utilisé pour confectionner un oscillateur. Le phénomène de résistance négative signifie que lorsque la tension aux bornes du dispositif augmente, le courant décroît, et vice versa.

Au fil du web :
Au fil du forum par D. Maignan.
Comme la plupart d’entre vous le savent, le forum créé par Radiofil et mis à la disposition de tous les amateurs de techniques radio et sonores anciennes, est un haut lieu d’expression et d’échanges courtois et par conséquent une source d’informations toujours très intéressantes, avec la présence régulière de participants étrangers. Nous sélectionnerons quel ques files que nous estimons d’un grand intérêt pour nos lecteurs que nous reproduisons dans les lignes de la revue, en pensant en particulier à ceux qui n’ont pas Internet.

Histoire des techniques :
Les tubes à tiges par E. Codechevre.
L’émetteur du premier satellite artificiel, Spoutnik, utilisait des lampes révolutionnaires pour transmettre son bip-bip. Dans les années cinquante, en pleine guerre froide, l’Union Soviétique faisait un gros effort de réarmement. Dans ce contexte, un important programme d’équipements de transmission devait être réalisé, en particulier, une grande quantité d’appareils portatifs, pour lesquels il était désiré une très faible consommation, car ils devaient être alimentés par des batteries.

Reportage :
Visite chez Antoine Campion par S. Melot.
Tous ceux qui connaissent Antoine Campion ap précient sa bonne humeur, sa disponibilité et son sens du service. Ses qualités humaines et sa compétence technique lui ont apporté de nombreux amis avec lesquels il aime partager les bons moments de convivialité. Plutôt que de photographier des groupes d’appareils alignés sur des étagères, il nous a semblé préférable, pour les lecteurs de Radiofil, de leur présenter une drastique sélection de quelques appareils emblématiques de cette intéressante collection.

via radiofil