Les polymères conducteurs sont des matériaux de plastique présentant une conductivité électrique élevée et qui promettent de révolutionner une vaste gamme de produits, notamment les écrans de téléviseurs, les piles solaires et les détecteurs biomédicaux. Une équipe de chercheurs de l’Université McGill de Montréal vient de découvrir comment visualiser et étudier le processus de transport d’énergie le long d’une seule molécule de polymère conducteur à la fois, une étape déterminante vers le transfert de ces nouvelles applications stimulantes sur le marché. « Sans doute pouvons-nous étudier facilement le transport d’énergie dans un câble de l’épaisseur d’un cheveu, mais imaginez ce que représente le fait d’étudier ce processus au sein d’une seule molécule de polymère, dont l’épaisseur correspond à un millionième de cela! », a déclaré le professeur Gonzalo Cosa, chercheur principal au Département de chimie de McGill.

En travaillant en collaboration avec la professeure Isabelle Rouiller, du Département d’anatomie et de biologie cellulaire de McGill, l’équipe a utilisé des microscopes optiques et électroniques à la fine pointe de la technologie et a pu capturer les molécules de polymère dans des sachets plus petits qu’une cellule du corps humain. Les chercheurs ont observé leur capacité à transporter l’énergie dans diverses conformations.

Lire la suite