Le musée de l’informatique qui a ouvert ses portes en 2007 dans le toit de la Grande Arche de la Défense retrace toute l’histoire des ordinateurs. Le ministère de l’écologie de Jean-Louis Borloo souhaite récupérer ses locaux.

Musée de l’Informatique
Le musée de l’informatique , un espace unique en France, accueillait selon ses responsables, 250 000 visiteurs par an. Or, un courrier officiel envoyé en juillet dernier indique que le Ministère de l’Écologie et du Développement Durable de Jean-Louis Borloo souhaite « recouvrer l’usage de ces locaux pour ses besoins propres »

Philippe Niewbourg , le directeur et fondateur du musée a multiplié les démarches auprès des politiques pour les alerter sur la menace qui plane sur l’avenir du musée de l’informatique, et du musée du jeu vidéo inauguré au mois de février dernier. Personne ne semble en France manifester un grand intérêt pour ce dossier. Il n’est donc pas exclu que le musée quitte la France pour Montréal ou Bruxelles.

Une pétition est en ligne jusqu’au 30 septembre « pour la réouverture du Musée de l’informatique et du Musée du jeu vidéo »