À partir de vendredi, Boussens a accueilli pendant trois jours le congrès international de la Fédération Internationale des Radio Amateurs Cheminots (Firac). Cette rencontre se tient tous les ans dans un pays différent et il y a douze ans qu’elle ne s’était pas tenue en France.

Ils étaient 113 participants (dont quinze Français) venus du monde entier. Douze nations étaient représentées : Allemagne, Angleterre, Autriche, Belgique, France, Italie, Hongrie, Luxembourg, Roumanie, Slovaquie, Tchèquie, U.S.A. C’est l’épouse d’un radioamateur, Liliane Rousseau, de Saint-Orens, qui a organisé ces journées avec l’aide de la municipalité.

Christian Sans, maire et conseiller général a accueilli les participants en leur présentant son village, Toulouse et la Haute-Garonne. La séance a débuté par la remise de diplômes récompensant les concours internationaux. Les travaux se sont poursuivis, samedi et dimanche, avec une visite d’Airbus et de la Cité de l’Espace à Toulouse.

Les cheminots étaient des précurseurs pour leurs échanges artistiques et intellectuels grâce à leur outil de travail qui leur permettait de se déplacer facilement. Ils se sont très tôt regroupés en associations qui leur ont permis d’organiser, de développer et de cultiver leurs loisirs au niveau national et international.

via ladepeche.fr