Hier, une opération policière paneuropéenne procédait à des saisies et des arrestations dans le monde de la scene warez (groupes spécialisés dans la récupération et la mise en ligne de contenus piratés). Les sources annonçaient que 14 pays européens étaient impliqués, sans citer la France. Aujourd’hui nous savons que des opérations ont bien eu lieu sur le sol français.

Les pays touchés seraient la Belgique, la France, la Suède, la Grande-Bretagne, l’Italie, l’Allemagne, les Pays-Bas, la Pologne, la Croatie, la Suisse, l’Autriche, la République Tchèque, la Norvège et la Hongrie. Le communiqué officiel de la police fédérale belge ne cite cependant pas la Suisse, ce qui porterait le total à 13 pays. Un autre communiqué officiel, celui de la police suédoise, cite pourtant bien 14 pays.

L’opération visait la scene proposant des films et séries en langue néerlandaise, ou sous-titrés en néerlandais. 48 top sites (sites spécialisés dans les contenus piratés de première main, parfois avant même avant leur sortie officielle) auraient été fermés, plusieurs serveurs saisis, et 10 arrestations, dont 5 en Belgique, ont été annoncées. Lors d’une conférence de presse hier, le procureur Pintér confirmait que 4 autres personnes avaient été interrogées en Suède, sans préciser si elles avaient été arrêtées.

Lire la suite.