L’approvisionnement en condensateurs, qu’ils soient en aluminium, en céramique ou en tantale, devrait rester problématique au moins jusqu’au 1er trimestre 2011, selon une étude.

[col-sect][column]iSuppli vient de publier une étude portant exclusivement sur l’approvisionnement en condensateurs. Après avoir précisé qu’un iPhone 4 en contient à lui seul 469 (un iPad en accueille 702), le cabinet d’études américain passe en revue la situation actuelle et à court terme pour les trois principaux types de condensateurs (aluminium, céramique, tantale). Et il dresse un constat global : les délais de livraison de ces composants devraient rester à un niveau très élevé, au delà de 18 semaines, au moins jusqu’au premier trimestre 2011 (cliquer sur le tableau ci-dessus) compte tenu d’une demande très importante, en particulier dans les applications grand public.

Concernant les condensateurs alumimium, iSuppli estime les délais de livraison actuels à 18 semaines, contre 10 à 12 semaines en situation normale. La difficulté des fournisseurs de ce type de composants est exacerbée par le fait que leurs propres fournisseurs, notamment les fabricants de feuilles d’aluminium, principal constituant de ces condensateurs, peinent également à suivre la cadence. Du coup, les prix devraient continuer à croître jusqu’à la fin 2010. [/column]
[column]Du côté des condensateurs céramique, là encore, il faut compter 18 semaines pour espérer voir sa commande arriver. Toutefois, les fabricants ont fait des efforts pour accroître la capacité de leurs outils de production ces derniers temps. Efforts qui, combinés au ralentissement de la demande en fin d’année, devrait permettre d’améliorer la situation au dernier trimestre 2010 avec une stabilisation, voire une légère diminution des prix.

La situation la plus problématique reste celle des condensateurs tantale. Peu ou pas d’augmentation des capacités de production en vue, difficulté d’approvisionnement en matières premières : les délais de livraison de 20 semaines actuellement constatés par iSuppli pour ces composants devraient durer pendant encore au moins 6 mois, sans compter que la hausse des prix devrait se poursuivre à un rythme assez élevé d’ici à la fin de l’année. Une baisse des tarifs devrait cependant intervenir début 2011.
via www.electronique.biz[/column][/col-sect]