En date du 26 aout 2010 et après près de dix ans d’un travail acharné pour tenter de faire éclore une radio régionale qui serait diffusée en numérique sur l’ensemble de la région Bretagne.
Après les difficultés innombrables techniques, financières, administratives, que ce projet de longue haleine a du affronter, sans compter l’extrême lenteur du déploiement de la radio numérique en France, directement lié à la préservation de quelques intérêts économiques par les grands groupes radiophoniques et les atermoiements des fabricants de récepteurs, plus enclins à parler business qu’à commercialiser des postes à des coûts raisonnables, Littoral AM a décidé de mettre un point final à son aventure de radio numérique régionale.
info: www.passion-radio.org

A propos de LITTORAL AM
Littoral AM est le projet de radio régionale qui souhaite être diffusée en AM numérique DRM depuis la Bretagne. Ce projet a vu le jour en 2000, à l’initiative de Stéphane HAMON, Frédéric GUYON et Cyril FEILLET.

La société Littoral Média, éditrice de Littoral AM a été créée le 8 juin 2006 dans la continuité de l’association qui portait le même nom. Littoral Média a investi près de 200 000 €uros dans la construction du centre émetteur de St-Gouéno, devenu depuis le 30 janvier 2009, C2RM (Centre Régional de Radiodiffusion du Mené). Littoral AM est impliquée depuis 9 ans dans le développement et la promotion de la radio numérique.

Voici le communiqué diffusé sur le site de Littoral AM:

« Il faut une infinie patience pour attendre toujours ce qui n’arrive jamais ».
Pierre Dac

Après près de dix ans d’un travail acharné pour tenter de faire éclore une radio régionale qui serait diffusée en numérique sur l’ensemble de la région Bretagne, après les difficultés innombrables – techniques, financières, administratives… – que ce projet de longue haleine a du affronter, sans compter l’extrême lenteur du déploiement de la radio numérique en France, directement lié à la préservation de quelques intérêts économiques par les grands groupes radiophoniques et les atermoiements des fabricants de récepteurs, plus enclins à parler business qu’à commercialiser des postes à des coûts raisonnables, Littoral AM a décidé de mettre un point final à son aventure.
Notre satisfaction demeure dans le fait que cette expérience unique, qui a vu la mobilisation d’une équipe composée de professionnels de la radio autour d’une initiative originale, aura tout de même apporté sa pierre à l’édifice du développement de la RNT en France.

Merci à vous tous qui nous avez suivis au long de ces pérégrinations où rien ne nous aura été épargné, mais où nous avons la satisfaction d’avoir au moins tenté pendant plusieurs mois (en 2008) de démontrer que la radio numérique à l’échelle d’une région était loin d’être une utopie et que les auditeurs devaient être considérés comme premiers bénéficiaires des nouvelles technologies. Nous n’avons rien inventé : aux balbutiements de la TSF, ce sont d’abord les auditeurs qui ont fait la radio auprès des pionniers… Autres temps, autres mœurs, aujourd’hui les enjeux sont ailleurs et le développement de l’AM numérique n’intéresse à vrai dire pas grand’ monde : pas assez rentable…

Encore une fois, merci infiniment pour vos encouragements, vos conseils et vos critiques qui ont été constructives en toutes circonstances et particulièrement dans les moments difficiles.

Enfin, un clin d’œil amical aux confrères qui nous ont apporté leur soutien et qui nous ont suivis tout au long de ce chemin qui s’arrête aujourd’hui.

L’équipe de Littoral AM
Jeudi 26 août 2010