Dernière ligne droite avant l’IARU VHF, et une des dernières possibilité de s’élever un peu pour les contests avant l’hiver et l’arrivée de la neige, le but affiché est bien de trouver un point très haut, en tout cas plus haut que mes 350m habituels et surtout dégagé au maximum vers le Nord et l’Est, là où le plus grand nombre de stations actives se trouvent.

Pas facile finalement car mon point haut à 1300m pour les contests F n’est absolument pas dégagé du Nord au Sud en passant par l’Est donc inutilisable pour l’IARU, j’ai bien fait beaucoup de recherches sur carte pour découvrir le point parfait mais force est de constater que sur le terrain il en est tout autre .

En effet les sapins (oui je parle des Vosges là ) sont tous très hauts, les chemins permettant l’accès à un véhicule jusqu’au sommet se comptent sur les doigts d’une main et SURTOUT la quasi totalité sont interdits aux véhicules autres que l’ONF, les services ou TDF… que voulez vous faire dans ces cas là ?? y aller à pied vous allez me répondre .

Il y a bien quelques sommets atteignables en voiture mais déjà « reservés » par des radioclubs depuis de nombreuses années, ils sont prioriataires et c’est bien normal… difficile disais-je de trouver un sommet correct et ce le sera encore plus pour l’IARU UHF qui demande un dégagement parfait notamment pour le 23cm et au dessus.

Il est facile de monter à plus de 1200m et être dégagé à 180 voire 200/220° d’un côté ou de l’autre mais jamais plus, et cela me gêne d’être bloqué pour faire des QSO avec la France et l’Espagne notamment où beaucoup de stations sont actives pour l’IARU en haut des montagnes avec des QSO à plus de 1000km réalisables avec les IN53/63/73 et 83 comme lors du concours d’été.

Lire la suite sur le site de F1IMY