Une demande de brevet d’Apple révèle son intérêt pour un système de sessions sur l’iPad et l’iPhone — mais au lieu d’utiliser un mot de passe, le système reconnaîtrait l’utilisateur qui tient l’iPad grâce à la webcam, en analysant le son de sa voix ou pourquoi pas des battements cardiaques (Apple a déjà exploré le champ de la biométrie, lire : Brevet : l’iPhone écoute votre coeur).

[col-sect][column]L’absence d’un mécanisme de sessions est souvent évoquée à propos de l’iPad, appareil qui passe facilement de mains en mains. Le système proposé par ce brevet présenterait un écran d’accueil listant tous les comptes et les éventuels appels et messages en attente et applications démarrées. Prendre l’appareil activerait la bonne session, qui pourrait être personnalisée (paramètres, personnalisation écran, etc.) par utilisateur. On pourrait se laisser des notes entre utilisateurs.[/column]
[column]Une autre utilisation de ce système serait la sécurisation de l’appareil (on pense déjà plus à l’iPhone) : si un utilisateur non-autorisé tente d’utiliser le téléphone, celui pourra prendre une photo de la personne en question et la transmettre au bon propriétaire ou à la police, pourquoi pas en la complétant avec les données de localisation.

On trouve aussi une mention d’un système évolué de contrôle parental qui pourrait interdire certaines opérations, comme l’éjection de la carte SIM — ou le hacking, le déSIMlockage ou le jailbreak…[/column][/col-sect]

via www.igeneration.fr