J’ai finalement trouvé d’où venait les perturbations dont mon récepteur souffrait. Une fois débranché toutes les sources potentielles de perturbations : téléphones sans fils, boîtiers CPL (qui sont pour le coût hors de cause), appareils ménager etc… il m’a semblé que mon boiter ADSL se faisait tout petit, caché derrière le meuble en bois :) Et paf, ca n’a pas raté, c’était bien la source de mes problèmes !

Ci-dessous une capture d’écran de la bande des 30m, avec une palette de couleurs à transition rapide pour apprécier la détérioration du niveau de bruit sur la bande, et donc la dégradation du rapport signal/bruit. La baisse du SNR est d’environ 16dB. On notera au passage la période d’initialisation du boiter ADSL qui ne présente pas le même aspect.

A gauche, la bande des 30m sans QRN, et à droite, l’alimentation du boîtier ADSL (réalisé sans trucage…)

Mais c’est un sacré coup dur pour moi, choisir entre la radio et Internet, rhaa, la galène risque fort de finir au fond du tiroir… :o) J’ai donc essayé de trouver une solution à ce problème de QRN. Après quelques tests, j’ai noté que la plupart des perturbations étaient véhiculées non pas par la prise ADSL téléphonique, mais par la seconde prise téléphonique, utilisée pour la connexion à un combiné téléphone standard.

Hop, 10 minutes après, un petit filtre ADSL récupéré était en place. Mais malheureusement, il n’a pas donné les résultats escomptés : J’ai donc été chercher un gros tore qui traînait au fond du tiroir pour bobiner rapidement un paquet de tours de fil téléphonique dessus. Une grosse self –à la mano– pour voir si je pouvais obtenir mieux. Le résultat était là, et il était même excellent car je n’ai plus vu de différence entre le système en place et le système débranché.

via F4GKA
Retrouvez F4GKA tous les jours sur radiocom.org sous: