illu_warnung-cb-funkEn Allemagne, les ministres du gouvernement fédéral des transports terrestres, Dr. Peter Ramsauer et Lutz Lienenkämper, ont présenté un système d’alertes supplémentaire pour les chantiers de construction de route.

Il est basé sur l’utilisation de stations de radio CB, la diffusion est effectuée par des panneaux de protection mobiles et des équipements tels que balayeuses et véhicules de contrôle.

Le système d’avertissement vise en particulier les conducteurs de camions. L’alerte est reçue par les véhicules qui sont équipés de CB. L’alerte est exécutée sur différents canaux dans différentes langues (allemand, anglais, polonais, russe, lituanien, turc, tchèque). Les points de diffusions ont une courte portée de 350 mètres, dans le but d’alerter le pilote juste avant le point dangereux.

L’achat et l’installation de l’émetteur ont coûté 640.000 euros et ont été payés par des fonds fédéraux.

La Radio CB est encore largement utilisée entre les chauffeurs de camion. D’après straßen.NRW , qui a acheté les fréquences des canaux d’alertes, 75 % des camions sont équipés.

Il y à des différences significatives en fonction de l’origine : 96 % de camion polonais, 74 % de camion Néerlandais et 65 % de camion allemand sont équipé avec une radio CB.

Le trafic des camions a augmenté considérablement sur les autoroutes de la Rhénanie-du-Nord-Westphalie ces dernières années. Les chantiers de construction quotidienne dans le domaine des transports, d’entretien et de nettoyage, sont très dangereux pour les employés des sociétés sur les chantiers d’autoroutes . Les conducteurs de camion négligeaient parfois les avertissements de rètrecissement de chaussée.

Ce nouveau système devrait permettre d’accroître la sécurité sur les routes qui en sont équipées.