Ce championnat était « ouvert » et des concurrents de toutes les nationalités étaient admis à courir. Cela a permis aux radio-orienteurs français de voir leur niveau par rapport aux meilleures pointures mondiales, Allemands, Hollandais et Ukrainiens, 70 concurrents en tout.

Ce championnat avait lieu suivant les nouvelles règles ARDF, l’organisateur désigne les balises à trouver dans chaque catégorie, et la balise « continue » MO est à pointer au bout du couloir d’arrivée. Il y a maintenant au total 6 balises.

L’épreuve « deux mètres » avait lieu le samedi après-midi en forêt à Sarralbe près de Sarreguemines. Cette fréquence en forêt présente de multiples échos d’où quelques cercles avant de trouver les balises, et le terrain était marécageux par endroits…

Résultats, premier de la catégorie puis premier(s) français.

Messieurs:

M40: 1) Kolesnikov Yuri (Ukraine), 5) Vincent Pichot F 5 LUZ (France)

M50: 1) Ivanchynin Nikolai (Ukraine),
11) F 4 DKA Lucien Vidal ,
12) F 1 EJS Daniel Oulivet,
13) Lagarrigue Alain

M60: 1) DF7SF Gartner Bernhard (Allemagne),
11) F 1 GIL Werlé Roland (France)

Dames:

W60: 1) Fijlstra Jennu (Hollande),
3) Ganzer Hélène (France)

Le dimanche le « 80 mètres » se passait également en forêt mais de l’autre côté de la frontière, en Allemagne à Jaegersburg. Pas d’échos sur cette fréquence, les balises furent plus faciles à trouver.

Messieurs:

M40: 1) F8AZG Patrice Vette (France),
11) F5LUZ Vincent Pichot (France),
12) Richard Dibourg (France)

M50: 1) Ivanchynin Nikolai (Ukraine) 10) F 4 DKA, Lucien Vidal (FR),
12) F1EJS Daniel Oulivet (FR), Bernard Sanchez (FR), 14) Lagarrigue
Alain (FR), F5RAB Antoine Bourgeois (FR).

M60: 1) Platzek Manfred,
11) F 1 GIL Werlé Roland (France)

Dames:

W60: 1) Fijlstra Jennu (Hollande),
3) Ganzer Hélène (France)

L’organisation du Radioclub F 6 KFH et du district Sarrois des Radioamateurs Allemands était parfaite, de nombreux radioamateurs et SWL Allemands et Français occupaient les différents postes pour un bon déroulement des courses. Merci à eux, ils ont permis au concurrents de courir dans d’excellentes conditions. Le pointage par « sportident » comme en course d’orientation et, le logiciel FjwW permirent d’établir le classement en temps réel.

info: Roland F1GIL