L’éditeur précise que les entreprises pourront rétrograder une machine sous Windows 7 vers XP pendant les deux ans qui suivront la sortie de Windows 8, soit jusqu’à 2014 environ.

 

Il y a deux jours, le 13 juillet, le support de Windows XP SP2 prenait fin officiellement : les utilisateurs de cette version de l’OS ne bénéficient plus désormais de mises à jour. Il leur faut dorénavant installer le SP3.

Mais Windows XP, apparu au début des années 2000, ne va pas se retirer de la scène de sitôt. En effet, Microsoft vient d’annoncer sur son blog (1) consacré à Windows que la durée de vie de son « vieux » système d’exploitation durerait un peu plus que prévu. Ce n’est pas la date du 22 octobre 2010 qui est modifiée (lorsque les constructeurs et intégrateurs ne pourront plus installer XP sur des netbooks), mais la possibilité de downgradevers XP qui a été étendue.

En pratique, les entreprises peuvent aujourd’hui acheter à des fabricants des licences OEM de Windows 7 Professionnel ou Intégrale qui renferment la possibilité de « rétrograder » la machine vers Windows XP Professionnel ou vers une version identique de Vista. Ce downgrade s’avère très précieux pour les professionnels qui ont à gérer un vaste parc d’ordinateurs sous Windows et qui souhaitent le maintenir homogène pour diverses raisons (mises à jour, utilisation d’applications professionnelles, etc.)

74 % des PC d’entreprise encore sous XP ?

Avant le lancement de Windows 7, Microsoft avait indiqué que les licences de Windows 7 Professionnel et Intégrale permettraient un downgrade pendant 18 mois, ou jusqu’à la disponibilité du SP1 de Windows 7 (disponible en bêta).
Lire la suite…>